Halal et Tayyib première partie en français

Ces écrits faisaient partie de mon post diplômé d’études islamiques degré, le module Coran et Haddith, marqué et passé par le cheikh Sayad Mekic, Université de Cambridge.

Il est important pour nous d’examiner tout d’abord à la base de l’orientation, qu’Allah subhana wa t’Allah nous a donné et ce qui est le critère du Saint Coran. La raison d’être, ce que nous sommes à la consommation a été ordonné par Allah et manifeste dans l’exemple, la Sunna, le mode de vie de son prophète le plus aimé, Muhammad, salah la liahi wa salem.

CORAN, LA FONDATION DU DROIT

Le Coran est un livre divinement dynamique; il contient l’historique des récits d’aventures, des faits et des chiffres, auspices pour les mœurs et les thèmes universels pour vivre en cours d’exécution à travers ses pages. Il est le livre intemporel ultime de l’orientation globale, car il est la parole de Dieu sur l’homme. Pour les musulmans, il est le bâton de mesure par laquelle les lois sont faites et ont décidé. Révélé par l’intermédiaire de l’Ange Gibreel (Gabriel) au Prophète Muhammad (sallallâhou alayhi wa sallam / scies / que la paix et bénédictions d’Allah soient sur lui), au cours du mois arabe du Ramadan, le 22 Décembre 609 CE [1] Il a été révélé dans étapes, sur une période de 23 ans, lentement, progressivement pour renforcer (saws) la volonté du Prophète et résoudre les problèmes sociaux comme ils ont surgi. Certains chapitres ont été révélés à la Mecque et à Médine certains. Comme il a été révélé, il a été rapporté mot pour mot par le Prophète (saws) à ses compagnons qui l’ont écrit vers le bas sur tout ce qu’ils pouvaient trouver. Il est ordonné, par ordre chronologique, aussi par lui, selon les directives de l’Ange Gibreel. Zayd Ibn Thabi, (qu’Allah soit satisfait de lui), le scribe le plus important du prophète et Hafsa, (qu’Allah soit s’il vous plaît avec elle), épouse du Prophète et fille du deuxième calife, Umar ibn al Kitab (qu’Allah soit satisfait de lui) ont été impliqués dans la commission authourised par le troisième calife Uthman Ibn Affan, (qu’Allah soit s’il vous plaît avec lui) qui a régné 644-654 AH / 1246 à 1258 cE), qui a été essentiel pour déterminer l’éventuelle canon de la quran. “[2] Il est dit que les copies précédentes ont été brûlés, mais l’original à partir duquel le Coran a été standardisé copié, a été renvoyé à son propriétaire, Hafsa.

A partir de ce livre divin toutes les lois de ce qui est permis / halaal et non autorisé / haram sont prises.

hhh sorrel aniseed management tex
KARKARDEH TEA ET ZANGIBAL

Le Coran est particulièrement divisé. Contrairement à d’autres livres, il est pas divisé en chapitres de longueur égale, mais se compose de 114 chapitres “sourates” qui diminuent en taille. Il a 6236 versets. Il est divisé en 30 “juz” sections de lecture de longueur égale, que les longueurs de recouvrement des chapitres réels. Il y a des thèmes en cours d’exécution à travers le livre. Les chercheurs diffèrent sur le nombre de thèmes.

Fazul Rahman cite 11 thèmes; Dieu, l’homme en tant qu’individu, l’homme dans la société, la nature, le Prophète et l’Apocalypse, Eschatologie, Satan et le mal, l’émergence de la communauté musulmane, la situation religieuse des musulmans à La Mecque, les gens du Livre et des religions diverses ». [3]

Il y a aussi des couples de mots et de groupement comme «les yeux, les oreilles et les cœurs», un thème qui apparaît à plusieurs reprises dans le Coran. Halaal «régulière» et Tayyib «bon» sont aussi un mot appariement qui se produit unis comme thème dans un certain nombre de sourates.

LEGAL ET BON DANS LE CORAN

Dans la sourate Al Baqara, La Vache, chapitre 2, verset 168:

“Ô gens, manger ce qui est sur la terre, licite et de bon, et ne suivent pas les traces du malin,” [4]

 

Dans la sourate Al Maidah, La Table Servie, chapitre 5, versets 4, 5, 86 et 87:

“Ils te demandent ce que (halaal) légale est pour eux (comme la nourriture). Dites légitime à vous êtes toutes choses bonnes et pures “. [5]

“Ce jour-là sont (tous) le bon et pur (Tayyib) fait légitime à vous,” [6]

“O vous qui croyez, rend pas illicites les bonnes choses qu’Allah vous a rendues licites pour vous, mais commettent pas d’excès, car Allah aime pas ceux qui commettent des excès.” [7]

“Mangez des choses que Dieu a prévu pour vous, légitime et bon, mais craignez Allah, en qui vous croyez.” [8]

Il y a beaucoup d’explications sur la raison pour laquelle le Coran répète des phrases ou des thèmes, l’un d’eux est l’accent. La répétition met l’accent sur l’esprit humain. [9]

Halaal et Tayyib, licite et sont également mentionnés dans,

Chapitre 7, Al Araf, The Heights, Verse 157:

 

“Il (Allah) fait légitime pour eux les bonnes choses et leur interdit de les mauvaises choses» [10]

L’explication «tafsir» du célèbre savant, Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) rend la référence à cette dernière sourate du Coran,

Il cite “sens, il rend Bahira légitime, sa’ibah, Wasilah et hami. Ils étaient des interdictions qu’ils inventèrent qui étaient seulement difficile pour eux-mêmes. Il leur interdit aussi de l’usure / ribr et de la nourriture qui a été considéré comme légitime, même si Allah Exalté leur a interdit “. [11]

Bahira, sa’ibah sont à faire avec les animaux qui ont été publiés au nom d’une idole de leur lait a été utilisé uniquement en idole sacrifice, les gens se sont privés de ces bonnes choses, mais le Coran leur fit légitime.

gestion anisé alezan hhh tex
Sorrel et thé au gingembre. Foto Karimah bint Dawoud
[1] Fazlur Rehman, Chronologie des événements prophétiques, Ta-Ha Publishers Ltd, 2001, p 50

[2] Douglas Pratt, Le défi de l’Islam, Ashgate Publishing Limited, 2005, pages35-36

[3] Fazul Rahman, Principaux thèmes du Coran, 3e édition (1er, 2e édition bibliotheca islamia) University of Chicago Press, 2009, page 7

[4] Yusuf Ali, la signification du Saint Coran, Amana Publications, dixième edtion, 2001 verset 2: 168 pages 67.

[5] Yusuf Ali, ibid, p 254.

[6] Yusuf Ali, ibid, p 246.

[7] Yusuf Ali, ibid, pages 275-276.

[8] Yusuf Ali ibid, p 276.

[9] Fateh Ullah Khan Gandepur, Dieu a créé l’Univers dans le but de servir l’humanité. Khyber Mial, Pakistan, 2009, page 48

[10] Yusuf Ali, op.cit., pages 389-390

[11] Tafsir Ibn Kathir, Version abrégée, Volume 4, Supervision Shaykh Mubarakpuri, Daruslaam, 2000, pages 180-181
Google Translate for Business:Translator ToolkitWebsite TranslatorGlobal Marke

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s